Les médecins de la Clinique Beaucare répondent à vos questions fréquentes sur la chirurgie esthétique. N’hésitez pas à lire plus d’informations et nos conseils pratiques sur les différentes interventions

AUGMENTATION MAMMAIRE

« UNE AUGMENTATION MAMMAIRE EST-ELLE DOULOUREUSE ? »

Comme toujours après une intervention de chirurgie, vous pourrez ressentir certaines douleurs pendant quelques jours.

Lorsque les prothèses mammaires sont placées sous le muscle, la première semaine sera alors très douloureuse. Si les implants mammaires sont placés au-dessus du muscle, les douleurs seront moins fortes.


« APRÈS COMBIEN DE TEMPS PEUT-ON JUGER LE RÉSULTAT D’UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

Le résultat d’une augmentation mammaire peut être jugé après 6 mois. L’œdème aura complètement disparu et le muscle pectoral se sera adapté à la nouvelle forme des seins. Une prothèse mammaire imite parfaitement les seins naturels.

À noter : Le résultat d’une augmentation mammaire est définitif et une mammographie reste possible.

« LES SEINS SE DÉPLACENT-ILS DE FAÇON NATURELLE ? »

Si les prothèses mammaires sont placées au-dessus du muscle, le mouvement des seins reste parfaitement naturel. C’est moins le cas lorsqu’elles sont placées sous le muscle.

« Y A-T-IL DES CONTRE-INDICATIONS À L’UTILISATION DE PROTHÈSES MAMMAIRES ? »

 

L’utilisation de prothèses mammaires est déconseillée chez des patientes

  • ayant une infection non traitée,
  • un système immunitaire défaillant,
  • des antécédents de problèmes de cicatrisation,
  • une insuffisance du système vasculaire,
  • des antécédents d’allergie ou une intolérance aux corps étrangers,
  • des antécédents d’essais de prothèses mammaires répétés sans succès,
  • des problèmes de santé localisés aux seins,
  • montrant une instabilité psychologique.

« QUAND DEVEZ-VOUS REMPLACER VOS IMPLANTS MAMMAIRES ? »

Actuellement les spécialistes conseillent de remplacer les implants mammaires (prothèses mammaires) tous les dix ans.

De nombreux fabricants d’implants mammaires offrent une garantie de dix ans sur leurs prothèses. Nous vous suggérons de vérifier auprès de votre clinique leurs recommandations.

La Clinique Beaucare recommande de faire vérifier ses implants mammaires après dix ans. De préférence, cette vérification se fera par une échographie. Tant que vos implants mammaires sont intacts, il n’est en théorie pas nécessaire de les remplacer.

Si vous souhaitez faire remplacer vos prothèses mammaires, les nouveaux implants seront en principe placés de la même manière que les anciens l’étaient. Ainsi, si vos implants étaient placés au-dessus du muscle mammaire, il est préférable de placer les nouveaux implants à la même position. Si vos prothèses se situent sous le muscle, lors de la nouvelle intervention, vous devrez les faire placer à nouveau sous le muscle pectoral.

« FAUT-IL PRATIQUER UNE ANALYSE DE LA POITRINE DE TYPE MAMMOGRAPHIE, RADIOGRAPHIE OU RÉSONNANCE MAGNÉTIQUE (MRI) AVANT DE SE LANCER DANS UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

La Clinique Beaucare permet effectivement, en collaboration avec votre gynécologue, par exemple, de réaliser avant et/ou après l’opération d’augmentation mammaire une mammographie.

Veuillez cependant noter les éléments suivants :

  1. En Belgique, la mammographie n’est recommandée aux patientes qu’à partir de 45 ans en raison de l’exposition aux rayonnements (sources potentielles de cancer du sein). A la Clinique Beaucare, nous préférons donc laisser la décision de cette analyse pré- ou post-opératoire à votre gynécologue. Votre gynécologue vous connait et sera le praticien médical le plus à même de prendre la bonne décision à ce sujet,
  2. La résonnance magnétique (MRI) est une méthode alternative d’analyse, qui n’implique pas ce type de rayonnements,
  3. La mammographie, l’échographie et la résonnance magnétique ne sont cependant pas de réels substituts et chacune de ces méthodes fournit des informations spécifiques,

Enfin, pour visualiser un implant mammaire, l’échographie est la technique la plus simple à mettre en œuvre.

« EST-CE QU’UNE PROTHÈSE MAMMAIRE DOIT ÊTRE PLACÉE SOUS OU AU-DESSUS DU MUSCLE ? »

La majorité des chirurgiens esthétiques privilégient aujourd’hui le placement de la prothèse mammaire derrière le muscle. La raison principale est que la prothèse mammaire est dès lors moins visible.

Les plis de la prothèse disparaîtront toujours d’eux-mêmes lorsque l’implant est derrière le muscle. En outre, il est probable que le placement de l’implant mammaire derrière le muscle mammaire réduit le risque de contracture capsulaire du sein.

La technique d’augmentation mammaire qui était utilisée autrefois pour le placement de l’implant derrière le muscle n’est généralement plus pratiquée. Aujourd’hui, le chirurgien esthétique détachera partiellement le muscle de manière à ce que la prothèse se situe en haut derrière le muscle et en bas directement derrière le sein. C’est la méthode du « dual pane » que pratiquent la plupart des chirurgiens esthétiques pour l’augmentation des seins en plaçant les implants mammaires derrière le muscle pectoral.

Le placement de l’implant au-dessus du muscle (synonyme de sous la glande mammaire) ne peut se réaliser que si la patiente a suffisamment de tissus de glande mammaire que pour recouvrir la prothèse mammaire. Ce sera par exemple le cas d’une patiente qui souhaite passer d’un bonnet C à un bonnet D.

« OÙ EST RÉALISÉE L’INCISION POUR L’AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

  1. Incision dans l’aisselle (?)
    Une incision dans l’aisselle ne se pratique pas souvent parce que la distance pour introduire l’implant mammaire est plus grande que pour d’autres techniques d’incision. De ce fait, le chirurgien a également moins de visibilité sur la manière dont la prothèse va se positionner. Ce positionnement est moins évident avec ce type d’incision. Il arrive par ailleurs dans le cas d’une incision par l’aisselle que l’implant se positionne trop haut.
    Ce type d’augmentation mammaire avec incision dans l’aisselle provoque généralement plus de complications.
    Pour ces raisons, la Clinique Beaucare déconseille l’augmentation mammaire par incision via l’aisselle.
  2. Incision dans le mamelon
    En cas d’incision par le mamelon, le chemin d’insertion de l’implant mammaire se fait par le mamelon et la glande mammaire.
    La sensibilité du mamelon après l’intervention peut être modifiée et peut rester modifiée.
    Ce type d’incision n’est pas recommandée lorsque la patiente souhaite recourir dans le futur à l’allaitement.
    Les patientes qui ont un petit mamelon ne peuvent pas utiliser cette technique d’incision.
    Enfin, la cicatrice reste visite dans le contour inférieur du mamelon.
  3. Incision dans le pli de la poitrine
    Cette technique d’incision présente le moins d’impact sur la poitrine des patientes en cas d’augmentation mammaire. Il est plus simple d’assurer un bon positionnement de la prothèse grâce à une incision dans le pli du sein.
    C’est également le meilleur accès en cas de remplacement d’une prothèse ou d’intervention suite à une contracture capsulaire.
    La cicatrice initiale dans le pli du sein reste la seule cicatrice visible en cas de chirurgie corrective ou de remplacement de la prothèse mammaire.
    La Clinique Beaucare recommande l’incision dans le pli du sein pour la plupart des interventions d’augmentation mammaire.

« QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE DES IMPLANTS MAMMAIRES RONDS OU EN FORME DE GOUTTE (OU DE POIRE) ? »

En Europe, dans 90% des cas d’augmentation mammaire, les chirurgiens esthétiques utilisent des implants mammaires en silicone cohésif de forme ronde et avec une surface légèrement rugueuse.

Il y a quelques années, les prothèses mammaires anatomiques ou en forme de goutte ont connu un grand succès. Cependant, de nombreuses patientes ont dû procéder à une seconde intervention pour corriger un déplacement de la prothèse anatomique. Ceci explique pourquoi désormais les prothèses rondes sont majoritairement utilisées par les chirurgiens esthétiques. Elles génèrent moins de complications.

« PUIS-JE ALLAITER MON BÉBÉ SI J’AI DES IMPLANTS MAMMAIRES ? »

En cas d’augmentation mammaire avec incision dans le pli du sein, oui, l’allaitement est tout à fait possible.

« COMMENT, PUIS-JE SAVOIR SI J’AI UNE COMPLICATION DE TYPE CONTRACTURE CAPSULAIRE ? »

Les spécialistes parlent de contracture capsulaire (une forme de cicatrisation autour de l’implant mammaire) lorsque le tissu de la cicatrice devient plus épais et/ou dur. Ceci peut impliquer de manière visuelle importante ou non une modification de la forme des seins. Ainsi, les seins peuvent devenir plus durs et plus gros ou la poitrine peut se déplacer vers le haut.

Dans certains cas, la modification apportée au sein (devenant plus dur) peut devenir gênante voire douloureuse. La capsule entourant l’implant mammaire peut être enlevée via une intervention chirurgicale.

« LES IMPLANTS MAMMAIRES PEUVENT-ILS AUGMENTER LE RISQUE DE CANCER DU SEIN ? »

Différentes études ont montré que des implants mammaires en silicone n’augmentent pas le risque de cancer du sein.

Les implants mammaires sont réalisés en silicones de qualité médicale, pour lesquels on peut exclure une augmentation du risque de cancer du sein.

Les femmes qui portent des prothèses mammaires peuvent toujours faire réaliser un examen de type mammographie, échographie ou résonnance magnétique (MRI). Elles doivent cependant informer le radiologue de la présence des implants mammaires pour que le radiologue puisse réaliser un bon examen et interpréter correctement le tissu des glandes mammaires.

« QUEL SOUTIEN-GORGE DOIS-JE PORTER APRÈS UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

Immédiatement après l’augmentation mammaire, la patiente doit porter un soutien-gorge spécifique assurant un meilleur soutien des seins. Ce soutien doit être porté pendant 4 à 6 semaines jour et nuit.

Après cette période, la patiente qui a procédé à une augmentation mammaire pourra porter des soutien-gorge classiques, bien que les soutiens à armature soient déconseillés temporairement.

« COMBIEN DE TEMPS APRÈS UNE AUGMENTATION MAMMAIRE DOIS-JE ATTENDRE AVANT DE REPRENDRE LE TRAVAIL ? »

Les quatre à cinq premiers jours après l’augmentation mammaire sont généralement douloureux. Lorsque le travail de la patiente n’est pas physique, elle pourra normalement reprendre le travail après une semaine d’interruption. Lorsque le travail implique plus d’activités physiques, il est recommandé de patienter une semaine supplémentaire et de ne reprendre le travail qu’après deux semaines. En cas de travail très physique, la patiente ne pourra reprendre le travail qu’après quatre semaines d’interruption.

« A PARTIR DE QUAND PUIS-JE PORTER MON ENFANT APRÈS UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

La semaine qui suit l’augmentation mammaire est en général douloureuse et tout effort important doit être évité. En fonction du poids de votre enfant, il est recommandé d’être très attentive et prudente pendant les quatre premières semaines.

« QUAND PUIS-JE REPRENDRE LE SPORT APRÈS UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

Il est déconseillé de reprendre une activité sportive ou de faire des efforts physiques importants pendant les quatre premières semaines qui suivent une augmentation mammaire. N’hésitez pas à demander conseil à votre chirurgien esthétique qui est le mieux placé pour vous conseiller.

« A PARTIR DE QUAND PUIS-JE À NOUVEAU ME DOUCHER APRÈS UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

Vous pourrez reprendre une douche deux jours après votre augmentation mammaire. De petits pansements étanches sont apposés. Vous pourrez dès lors prendre de petites douches rapides pour autant que ces pansements étanches soient toujours bien en place.

« A PARTIR DE QUAND PUIS-JE PRENDRE UN BAIN OU FAIRE UN SAUNA APRÈS UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

Au cours des six premières semaines qui suivent l’augmentation mammaire, il est fortement déconseillé de se baigner et de faire un sauna.

« A PARTIR DE QUAND PUIS-JE À NOUVEAU PRENDRE L’AVION APRÈS UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

Chaque compagnie aérienne édicte ses propres règlements concernant les conditions auxquelles les passagers doivent répondre.

En général, après une petite intervention chirurgicale, il est possible de prendre l’avion dès le lendemain. Pour les interventions plus lourdes, il est recommandé d’attendre quatre semaines pour prendre l’avion. Demandez conseil et suivez scrupuleusement les recommandations de votre chirurgien esthétique.

« LORSQUE JE VIENS D’ALLAITER MON BÉBÉ, COMBIEN DE TEMPS DOIS-JE ATTENDRE AVANT DE RÉALISER UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

Après une grossesse et un allaitement, il est important que la maman récupère un poids stable et une forme stable de poitrine, avant d’envisager une augmentation mammaire.

En effet, pendant la grossesse, les seins gonflent en raison de la sécrétion de certaines hormones spécifiques. En cas d’allaitement et de montée de lait, les seins resteront également plus gros.

Si la maman d’allaite pas et qu’elle retrouve un poids normal après l’accouchement, on constate régulièrement une perte de de volume de la poitrine avec des seins plus petits.

Six mois après l’accouchement ou après la fin de la période d’allaitement, les seins ont généralement pris une forme définitive. C’est la période à partir de laquelle il devient envisageable de pratiquer une augmentation mammaire.

« DEVRAI-JE PORTER DES DRAINS APRÈS MON AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

Lors d’une augmentation mammaire, des drains ne sont jamais placés. C’est seulement dans le cas d’une correction de la paroi ventrale ou abdominale ou un lifting des seins que des drains sont placés.

Les chirurgiens esthétiques préfèrent recourir le moins souvent possible aux drains parce que les drains augmentent le risque d’infection.

« QUELS SONT LES SOINS POST-OPÉRATOIRES POUR UNE AUGMENTATION MAMMAIRE ? »

Juste après votre augmentation mammaire, vous recevez un soutien-gorge spécifique. Vous devrez le porter quatre à six semaines, jour et nuit.

Les premiers jours après votre augmentation mammaire peuvent être (très) douloureux. Dans ce cas, vous pourrez suivre la prescription d’antidouleurs de votre chirurgien esthétique.

Les sutures de la cicatrice doivent être enlevées après 12 à 14 jours.

Il est déconseillé de faire du sport durant les quatre à six semaines qui suivent votre augmentation mammaire. Après quelques jours, vous pourrez faire calmement du vélo ou de la promenade.

Il est préférable d’éviter des porter des charges importantes ou de bouger le bras au-dessus de la tête pendant quatre à six semaines.

Sept jours après l’augmentation mammaire vous pourrez reconduire la voiture.

« LES IMPLANTS MAMMAIRES PEUVENT-ILS FUIR ? »

A la Clinique Beaucare, nous utilisons toujours des implants en silicone à base de gel cohésif. Ces prothèses mammaires ne peuvent pas fuir, même en cas de déchirure de la paroi de l’implant mammaire.

« QU’EST-CE QUE LA GALACTORRHÉE ? »

La galactorrhée est la perte de lait ou de liquide par un ou les deux seins. Le médecin parle de galactorrhée uniquement s’il n’y a pas de liaison avec une grossesse ou un allaitement préalable (avec un délai de six mois après la fin de l’allaitement).

RÉDUCTION MAMMAIRE / LIFTING DES SEINS

« LES CICATRICES SONT-ELLES VISIBLES APRÈS UNE RÉDUCTION MAMMAIRE ? »

Grâce aux nouvelles méthodes de réduction mammaire et de lifting des seins, les cicatrices deviennent presque invisibles au bout d’environ 1 an.

Les premiers temps, les cicatrices peuvent être un peu rouges. C’est pourquoi les chirurgiens les placent de manière à être cachées par la plupart des vêtements.

Grâce à nos techniques avancées, le chirurgien ne pratique plus d’incision dans le sillon du sein. Un lifting des seins ne provoque donc plus de cicatrice en forme d’ancre ou de T inversé. Les résultats sont donc bien plus esthétiques.

« EST-IL VRAI QU’UN LIFTING DES SEINS PROVOQUE UNE PERTE DE SENSIBILITÉ DU MAMELON ET DE L’ARÉOLE ? »

Si les mamelons ont été déplacés lors du lifting des seins, il est possible que le ressenti (au toucher) des mamelons soit temporairement modifié.

Vos mamelons peuvent devenir moins sensibles, voire insensibles, ou au contraire très sensibles. Cette perception se rétablira quelques mois après le lifting des seins.

La perte définitive de sensibilité du mamelon ou téton peut survenir lorsqu’il y a eu hémorragie. Ce risque peut être réduit en arrêtant de fumer six semaines avant, et six semaines après l’intervention de lifting des seins.

« COMMENT RETROUVER SA POITRINE D’AVANT UNE OU PLUSIEURS GROSSESSES ? »

Cette question est fréquemment posée aux chirurgiens esthétiques de la Clinique Beaucare. En effet, après une ou plusieurs maternités et allaitements, le volume de la poitrine est généralement réduit et les seins perdent souvent de leur maintien. Nos patientes parlent de « seins tombants ».

La Clinique Beaucare recommande dans ce cas de pratiquer une augmentation mammaire, parfois en combinaison avec un lifting mammaire. Après ce type d’opération, la patiente peut retrouver un volume et une tenue de sa poitrine comme avant sa grossesse.

LIPOSUCCION

« LA LIPOSUCCION EST-ELLE EFFICACE CONTRE LA CELLULITE ? »

Ce type d’intervention permet de diminuer la couche de graisse profonde, significativement et définitivement. Mais ce traitement est inefficace contre la cellulite.

La cellulite est un phénomène mécanique dû à l’hypertrophie des adipocytes servant à stocker la graisse.

Pour combattre la cellulite, nous vous recommandons une alimentation équilibrée et personnalisée, complétée un exercice physique régulier.

« FAUT-IL MAIGRIR AVANT LA LIPOSCULPTURE ? »

Oui et non. L’important est d’avoir un poids stable.

Si vous n’avez que 5 kilos à perdre, il vaudra mieux subir un régime pour obtenir un meilleur résultat.

Si vous devez en perdre 15 ou 20, non. Nous vous recommandons de modérer la perte de poids avant une liposculpture. Si vous maigrissez trop, il est probable que vous en demandiez trop à votre peau et qu’elle ait du mal à se rétracter. Si vous perdez du poids après la liposculpture, la peau restera plus ferme. La liposculpture est le début d’un processus.

De nombreuses personnes ayant tout essayé se sentent hyper motivées après l’intervention.

« LE RÉSULTAT D’UNE LIPOSCULPTURE EST-IL PERMANENT ? »

Les résultats d’une liposculpture sont définitifs.

À la fin de la puberté, le corps humain cesse de produire des cellules graisseuses et lors d’une liposculpture, le chirurgien enlève ces cellules (90 % des cellules sont éliminés pendant l’intervention, mais 10 % doivent rester en place afin d’assurer une belle structure de la peau). Cela vous garantit dès lors des résultats définitifs.

Cependant, les cellules graisseuses restantes peuvent se gonfler. Afin d’éviter ce gonflement, nous vous conseillons d’adopter de bonnes habitudes alimentaires.

« DANS QUELS CAS RECOURIR À UNE LIPOSCULPTURE ? »

Il va de soi qu’il est important d’être en bonne santé avant de se soumettre à une telle intervention.

Les zones à traiter par la liposculpture sont préalablement analysées et le médecin essaiera de savoir si le traitement permet de résoudre un problème de « silhouette ».

Cette méthode paraît quelque peu magique, mais cela ne signifie pas que le chirurgien peut faire des miracles. L’élasticité de la peau et du tissu musculaire sont des facteurs déterminants.

Pour les personnes souffrant d’un excès de poids, la liposculpture n’est pas la solution.

« QUELS SONT LES RISQUES D’UNE LIPOSCULPTURE ? »

Pour tout type de chirurgie plastique, une infection ou une hémorragie peuvent survenir. Mais, dans le cas de la liposculpture, ce risque est extrêmement réduit.

Les complications habituelles sont les hématomes et les gonflements précités. Les hématomes s’estompent au bout d’une à deux semaines ; les accumulations de liquides après 2 à 3 mois.

« EST-IL POSSIBLE DE FAIRE UNE CORRECTION DE LA PAROI ABDOMINALE AVANT UNE GROSSESSE ?  »

En principe, une correction de la paroi abdominale peut être pratiquée avant une grossesse. Cependant, les muscles abdominaux qui seront retendus et réunis pendant l’intervention pourraient de nouveau se laisser aller ou l’élasticité de la peau pourrait être réduite en raison des hormones de grossesse.

CHIRURGIE DU VENTRE

« UNE CHIRURGIE DU VENTRE EST-ELLE POSSIBLE AVANT LES GROSSESSES ? »

Nous vous conseillons de patienter avant d’envisager une chirurgie du ventre.

Les muscles remis en place pendant l’abdominoplastie peuvent à nouveau se séparer et la peau se détendre sous l’effet des hormones de la gestation.

« QUELS SONT LES INCONVÉNIENTS POSSIBLES APRÈS UNE ABDOMINOPLASTIE ? »

Les cicatrices entraînées par une abdominoplastie sont un peu rouges et grumeleuses au début.

Vous pouvez appliquer une crème hydratante pour les atténuer et qu’elles s’estompent plus rapidement.

Il est aussi possible qu’à la suite de l’intervention la peau du ventre demeure insensible pendant quelque temps, puisqu’une grande partie de la peau a été décollée.

C’est une sensation étrange, mais cet inconvénient disparaît quelques mois après l’abdominoplastie.

« QUELS SONT LES RISQUES ET LES COMPLICATIONS POSSIBLES ? »

Après une liposculpture, on peut s’attendre à des petits hématomes. Un grand hématome peut se présenter, mais l’infection de la plaie est très rare.
Après une abdominoplastie, la complication la plus courante est la présence d’un hématome, les infections locales de la plaie sont un peu plus courantes que pour une liposculpture (de 5 à 7%).

« QUE FAUT-IL FAIRE APRÈS UNE ABDOMINOPLASTIE ? »

Nous recommandons vivement le port d’un collant spécial (lipopanty) à la suite d’une abdominoplastie combinée à une liposculpture.

Ce collant exerce une certaine pression sur la zone traitée, limite ainsi les bleus et assure un amincissement plus équilibré de la zone traitée. Le lipopanty doit être porté environ 4 semaines.

« QUE FAIRE POUR ÉVITER LES CICATRICES TROP VISIBLES ? »

Après une abdominoplastie, il est conseillé d’enduire les cicatrices régulièrement avec une crème hydratante et de les masser pendant une période de plusieurs mois, pour les assouplir.

Puisque la peau est détachée sur une grande surface pendant l’abdominoplastie, les sensations dans la peau du ventre disparaissent temporairement. Ceci cause un sentiment bizarre au toucher, mais se rétablit en grande partie dans les mois qui suivent.

« COMBIEN DE TEMPS LES RÉSULTATS DE MA LIPOSUCCION RESTENT ILS VISIBLES ?  »

En principe les résultats de votre lipo ou de votre abdominoplastie sont durables, pour autant que vos habitudes alimentaires et votre activités physiques soient suffisamment saines. Vous pourrez dans ce cas profiter pendant les dix années qui suivent d’un ventre plus ferme.

LIPO

« COMBIEN DE TEMPS LES RÉSULTATS DE MA LIPOSUCCION RESTENT ILS VISIBLES ? »

En principe les résultats de votre lipo ou de votre abdominoplastie sont durables, pour autant que vos habitudes alimentaires et votre activités physiques soient suffisamment saines. Vous pourrez dans ce cas profiter pendant les dix années qui suivent d’un ventre plus ferme.

CORRECTION DES PAUPIÈRES

« PENDANT COMBIEN DE TEMPS AURAIS-JE DES TÂCHES BLEUES OU DES HÉMATOMES APRÈS UNE CORRECTION DES PAUPIÈRES ? »

Pendant la semaine qui suit l’intervention de correction des paupières, le patient porte des pansements sur les paupières et ses paupières seront en général bleues et gonflées. Le patient ne pourra donc pas cacher qu’il a subi ce type d’intervention. Après une semaine, les sutures seront retirées et il sera possible pour la patiente d’à nouveau se maquiller pour dissimuler les petites cicatrices ou les éventuels hématomes liés à l’opération de correction des paupières.

TOUTES LES INTERVENTIONS

« A PARTIR DE QUEL ÂGE PUIS-JE DEMANDER UNE INTERVENTION DE CHIRURGIE ESTHÉTIQUE ? »

Vous devez être âgé(e) de minimum 18 ans pour effectuer une intervention de chirurgie esthétique auprès de la Clinique Beaucare.

« PUIS-JE COMPTER SUR L’INTERVENTION DE MA MUTUELLE ? »

La plupart des interventions de chirurgie esthétique ne sont pas remboursées par les mutuelles. En principe, les remboursements n’interviennent que pour la chirurgie reconstructive mammaire. En raison de d’une administration compliquée, il n’y a pas d’intervention des mutuelles pour les cliniques privées.

« PUIS-JE EMPORTER DES ANTIDOULEURS À LA MAISON APRÈS L’INTERVENTION ? »

Pour la plupart des opérations, le paracetamol et l’ibuprofen suffisent comme antidouleurs. Ceux-ci sont disponibles sans ordonnance en pharmacie. Veillez à lire la notice et à ne pas dépasser la posologie recommandée. Suivez également l’avis et la recommandation de votre chirurgien esthétique à ce propos.

Pour les interventions les plus douloureuses, comme l’augmentation mammaire, il est recommandé de prendre du Tramadol. Ce médicament doit être prescrit par un médecin et n’est pas en délivrance libre en pharmacie. Ce médicament doit être pris avec précautions en raison des effets secondaires du Tramadol.

« COMMENT PUIS-JE PRENDRE SOIN DE MA CICATRICE APRÈS UNE INTERVENTION DE CHIRURGIE ESTHÉTIQUE ? »

Au départ, des pansements auront été apposés sur les cicatrices. Généralement, vous devrez garder ces pansements jusqu’au moment où les sutures seront enlevées. Consultez à ce propos votre chirurgien esthétique et suivez ses recommandations.

Après que les sutures aient été enlevées et que les cicatrices soient bien refermées, vous pouvez traiter ces cicatrices avec une crème qui les assouplira.

Les cicatrices sont souvent rouges et il faut parfois une année après l’intervention pour qu’elles deviennent moins visibles. Il est recommandé de protéger les cicatrices de l’exposition au soleil pendant un an (de même que lors de séances de banc solaire).

« QUAND DOIS-JE VENIR EN VISITE DE CONTRÔLE APRÈS UNE INTERVENTION DE CHIRURGIE ESTHÉTIQUE ? »

Les sutures sont enlevées après un délai qui est fixé par votre chirurgien esthétique. Ce délai dépend du type d’intervention que vous avez subie. En général, c’est le plus souvent entre 7 et 14 jours après votre opération.

Il est recommandé de venir six mois après l’opération en visite de contrôle ; c’est le moment à partir duquel les résultats de votre chirurgie esthétique seront réellement visibles.

En cas de complication, votre chirurgien esthétique vous recommandera de venir à une certaine fréquence pour s’assurer du processus de guérison.

GARANTIE

« QUELLE GARANTIE MON CHIRURGIE ESTHÉTIQUE PEUT-IL M’OFFRIR ? »

La plupart des chirurgiens esthétiques facturent chacune de leurs prestations mais n’offrent pas de garantie sur leurs interventions.

A la Clinique Beaucare, nous nous efforçons de communiquer préalablement à nos patient(e)s le prix exact et total de leur intervention avant même cette intervention. C’est une question de confiance.

Les complications médicales suite à une intervention de chirurgie esthétique ne sont plaisantes pour personne. Elles peuvent cependant survenir. A la Clinique Beaucare nous souhaitons dès lors proposer une garantie sur les interventions avant que vous ne décidiez de l’opération. La Clinique Beaucare propose une garantie de ré-intervention gratuite pendant un an après l’opération en cas de complication médicale. La garantie est précisée sur le site de la Clinique.

En ce qui concerne la garantie sur les prothèses, le secteur de la chirurgie esthétique a pratiqué de nombreuses « pseudo-garanties » qui n’ont pas souvent été honorées : garantie à vie, 1000€ de Bonus, une assurance complémentaire, un prix plus élevé pour une intervention de chirurgie esthétique accompagnées d’une garantie, etc.

A la Clinique Beaucare, la garantie que nous offrons sur les implants mammaires est simple et limpide : les fabricants avec lesquels nous travaillons échangeront toute prothèse défectueuse (fuite et/ou déchirure) contre une nouvelle endéans les dix ans qui suivent la date de l’intervention. Et cette garantie est incluse dans les prix pratiqués par la Clinique Beaucare : aucun supplément et une garantie claire.

TARIFS

« LES PRIX AFFICHÉS SUR LE SITE SONT-ILS TOUT COMPRIS ? QU’EST-CE QUE CELA COUVRE RÉELLEMENT ? »

Les prix affichés sur notre site sont tout compris.

Tous les médecins qui travaillent à la Clinique Beaucare souhaitent la clarté et la transparence totale quant aux tarifs ou prix pratiqués par la Clinique. Sur le site Internet de la Clinique Beaucare, vous pourrez trouver les prix tout compris des différentes interventions pratiquées à la Clinique.

Les consultations et contrôles pendant la première année après l’intervention sont gratuits à la Clinique.
Les garanties offertes par la Clinique Beaucare sont également décrites en détail sur le site Internet de la Clinique. La Clinique Beaucare pratique une ré-intervention gratuite pendant une année après l’intervention initiale en cas de complication.

Il est préférable, tant pour le patient que pour le chirurgien de connaître le prix exact de l’intervention avant cette intervention. Pour le patient, c’est rassurant de savoir exactement combien cela va lui coûter et de savoir que ce tarif sera respecté, sans suppléments imprévus.

Ainsi, chaque montant indiqué permet de couvrir les frais pour :

  • L’intervention à la Clinique Beaucare ainsi que le matériel nécessaire au bon déroulement de celle-ci,
  • Toutes prothèses éventuelles, soutien-gorge et lipo-panty,
  • Toute médication éventuelle (antidouleurs ou autre…) le jour de l’intervention,
  • Les soins post-opératoires à la Clinique Beaucare, jusqu’à un an après l’intervention chirurgicale (enlèvement des fils, des drains, les changements de pansements, etc.),
  • Les grands contrôles à 1 an après la chirurgie,
  • Une garantie d’1 an : nous procédons dans l’année qui suit votre intervention à une nouvelle intervention gratuite en cas de complication médicale,
  • Depuis 2016, les prix affichés comprennent aussi le montant de la TVA.