1

Une attention particulière doit être portée sur votre poitrine les 2 premiers mois après une augmentation par implants mammaires.

Premiers jours après implants mammaires

Les premiers jours après l’intervention d’implants mammaires, les seins peuvent être douloureux et tendus. Le chirurgien esthétique vous prescrit donc des calmants.

Une semaine après implants mammaires, la plupart des femmes peuvent reprendre leur travail.

Pendant 6 semaines, il est déconseillé de faire du sport et de lourds efforts, de s’étirer et de dormir à plat ventre.

Risques liés aux implants mammaires

Bien que les complications après vos implants mammaires soient exceptionnelles, il reste cependant quelques risques.

Ces possibles complications seront abordées avec votre chirurgien lors de votre première consultation.

Complications tardives après implants mammaires

Dans 1% des cas d’implants mammaires, on constate l’apparition d’un sérome tardif (après la première année).

Docteur JM O’Donoghue :

« Les séromes tardifs sont facteur d’anxiété chez beaucoup de patientes et posent un problème de diagnostic au chirurgien, parfois à l’origine de retard à la thérapeutique appropriée. »

Les séromes tardifs se caractérisent par l’augmentation anormale du volume de l’un des seins, très rarement des deux.

Ils peuvent être liés à un hématome tardif secondaire, à une déchirure en cas de double capsule, à une infection, une rupture de l’implant, un œdème ou une tumeur mammaire.

L’anamnèse et l’examen clinique sont alors essentiels.

Dans l’éventualité où votre poitrine venait à gonfler anormalement plus d’un an après la pose de vos implants mammaires : contactez la Clinique BeauCare.

Traitement en cas de sérome tardif

La plupart du temps, la cause s’avère bénigne et en l’absence d’infection ou de rupture des implants mammaires, un simple drainage peut être suffisant.

Une indication opératoire existe en cas de sérome récidivant, d’infection associée, de rupture des implants mammaires ou de contracture capsulaire (formation d’une coque).