Bon nombre de femmes ont recours à une chirurgie mammaire pour obtenir des seins plus volumineux et/ou plus fermes. D’autres au contraire, sont complexées par la forme et le volume de leur poitrine.

Dans tous les cas, la chirurgie mammaire est une grande décision. Renseignez-vous bien avant de prendre une décision.

Un choix MÛREMENT réfléchi

Une femme n’entre en ligne de compte pour une chirurgie mammaire que lorsque l’on est sûr que la poitrine ne risque plus de se développer spontanément. Cela pourra donc être déterminé au plus tôt vers 18 ans.

En pratique, beaucoup de femmes envisagent une chirurgie mammaire après avoir eu des enfants, entre 30 et 40 ans.

Une chirurgie mammaire (même avec des prothèses) est définitive, mais n’est presque jamais remboursée par la sécurité sociale (sauf pour certains cas médiaux particuliers). Si vous changez d’avis plus tard, vous devrez subir une nouvelle chirurgie mammaire.

« Y A-T-IL DES CONTRE-INDICATIONS À L’UTILISATION DE PROTHÈSES MAMMAIRES ? »

Lors d’une chirurgie mammaire, l’utilisation de prothèses est déconseillée chez des patientes

  • ayant une infection non traitée,
  • un système immunitaire défaillant,
  • des antécédents de problèmes de cicatrisation,
  • une insuffisance du système vasculaire,
  • des antécédents d’allergie ou une intolérance aux corps étrangers,
  • des antécédents d’essais de prothèses mammaires répétés sans succès,
  • des problèmes de santé localisés aux seins,
  • montrant une instabilité psychologique.

Quand opter pour une chirurgie mammaire ?

Que ce soit pour une augmentation ou un lifting des seins, différentes raisons peuvent être à l’origine d’une chirurgie mammaire.

Soit les seins sont depuis toujours sous ou sur développés, soit ils sont devenus moins fermes au fil des ans, par exemple suite à une/des grossesse(s).

Chez certaines femmes, des seins lourds peuvent entrainer des douleurs au niveau des épaules et du dos ou des soucis psychiques.

Chaque femme vivant son corps différemment, la notion de « taille correcte » des seins est très subjective et son évaluation une affaire très personnelle. Ainsi, ce que telle femme estimera « trop petit » sera peut-être considéré comme « normal » par une autre.

Il convient donc de déterminer au cas par cas si les seins sont trop petits ou trop mous et s’il est raisonnable d’envisager une chirurgie mammaire pour y remédier.

Conseil du médecin

Listez vos questions sur papier

La chirurgie mammaire est une grande décision. Il est donc important de bien vous renseigner, de pouvoir peser le pour et le contre avant de vous décider.

Sur différents sites, il existe des petites listes pratiques résumant toutes les questions importantes à poser avant la chirurgie mammaire. N’hésitez pas à y ajouter les vôtres.

à noter:

Nous partons toujours du principe qu’une femme envisage une chirurgie mammaire pour elle, parce qu’elle n’est pas satisfaite de l’aspect de sa poitrine. Le désir de chirurgie mammaire ne doit pas être inspiré par exemple par le souhait de plaire ou de garder un partenaire.